top of page

Et si on parlait du périnée ?

Le sujet qui nous intéresse dans cet article, ainsi que dans la vidéo Youtube, est le périnée, cet ensemble de muscles et de ligaments que nous possédons tous, femmes comme hommes oui oui les hommes aussi ont un périnée !



Tout d’abord, le périnée s’étend, chez les femmes, de la vulve jusqu’au rectum. Ensemble de muscles, il permet de maintenir les organes à l’intérieur.

Pour davantage de compréhension, comparons notre corps à une maison.

Tout d'abord, il y a les épaules et la tête qui constituent le toit de la maison. Ensuite, nous avons les murs caractérisés par les abdos, les côtes et le dos, et enfin nous avons les fondations, comparables à notre périnée.

Si les fondements de la maison ne sont pas solides, l’habitation ne peut tenir, et c’est exactement ce qui se passe dans notre corps. Si le périnée n’est pas assez solide, assez fort, tout ce qui est au-dessus peut menacer de s’effondrer.

Il sert donc à tenir, notamment, la vessie, le vagin et le rectum. Bien que sa fonction principale soit de maintenir les organes, ce muscle sert également à avoir de meilleures sensations durant un rapport intime. Plus le périnée sera tonique, plus les sensations se feront ressentir.


Ensuite, on a tendance à penser au périnée et à son renforcement suite à une grossesse.

Or, il est possible d’avoir des pertes urinaires indépendantes de tout accouchement, on peut aussi avoir certaines insensibilités intimes lors des rapports, ou encore un périnée qui se détend à la ménopause.

Son renforcement apparaît donc comme indispensable. Toutefois, il est certain qu’après un accouchement, même par césarienne, passer par une rééducation est primordiale.


Néanmoins, la rééducation doit également s’accompagner d’un renfort de la ceinture abdominale. Pour ce faire, il faut bannir tout ce qui est abdos crunch et favoriser des abdos hypopressifs. Il s’agit d’un travail de respiration : on inspire, on sert le périnée, on souffle en rentrant le ventre, on dégage bien ses côtes et on se met en apnée (pour en savoir plus, visionne cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=wt54urmtV0s&t=301s). Ce travail te permettra alors de renforcer le périnée, d’obtenir un muscle plus solide, tout en musclant tes abdos.


Mais alors, on peut se demander quels sont les signes d’un périnée faible, ou tout du moins peu solide ? Des fuites urinaires en marchant, en toussant ou en éternuant, l’apparition de pipi-culotte lors du sport, l’insensibilité lors des rapports sexuels sont des signes qui doivent vous alerter ; votre périnée n’est pas assez fort et a besoin d’être renforcé. À côté de cela, la grossesse, certains types de sports à percussions, notamment (trampoline, course…), ou la ménopause peuvent avoir un effet sur la faiblesse de votre plancher pelvien. Pour un confort de vie, il est donc essentiel, primordialde le renforcer.


Vous vous demandez alors peut-être comment le renforcer.

Premièrement, il y a des spécialistes qui peuvent vous aider : des kinés spécialisés en urogynécologie. Mais il y a également une autre solution : les boules de geisha, qui sont des haltères pour votre périnée.

Attention, si vous venez d’accoucher, ou que vos soucis sont importants, allez consulter un spécialiste. Les boules de geisha sont une alternative quotidienne pour les femmes qui souhaitent le renforcer, elles n’ont pas d’effets miracles pour des problèmes plus conséquents.


Dans la vidéo, je vous en présente deux types : des boules, dirons-nous, « ordinaires » et une autre, plus fuselée. Chacune possède des poids différents qui vous permettront de muscler progressivement votre plancher pelvien. Ne précipitez pas les choses, commencez doucement, avec de petits poids et si vous sentez que votre corps peut soutenir une charge plus importante faites-le, mais n’allez pas plus vite que la musique…


Comment procéder la première fois ? Tout d’abord, détendez-vous, couchez-vous et mettez-vous dans une position confortable. Ensuite, à l’aide d’un lubrifiant, insérez doucement les boules et prenez conscience de ce qui se passe dans votre corps. Une fois cette étape passée, vous allez faire un exercice de contraction, que j’appelle l’exercice du spaghetti. Imaginez que vous avez un spaghetti et que vous devez l’aspirer, du bas vers le haut. Attention, le périnée n’est pas un muscle endurant. Faites des séances qui n’excèdent pas 10 à 15 minutes.


Une fois que vous serez plus à l’aise, vous pourrez insérer une seconde boule, voir changer de poids. Du moment où vous vous sentirez confiantes, vous pourrez vous lever et réaliser des exercices debout. Mais je le répète, ne vous pressez pas, écoutez votre corps. La dernière étape, qui n’est pas à négliger, est celle du nettoyage, avec un produit adéquat, avant et après l’utilisation.


Voilà donc une façon facile et accessible à toutes de muscler son périnée depuis chez soi.


Pour en savoir plus sur le sujet, rendez-vous dans la vidéo ci-dessus, complète et détaillée, elle vous sera d’une grande utilité.




Comments


bottom of page